« The Walking Dead » S5E13 : le recap en GIFs et en images

Bon, on ne va pas se mentir, « Forget » était un épisode bien ennuyeux. Heureusement que Carol et Buttons étaient là.

Et ces deux zombies, qui nous ont fait un remake des amants de Pompéi. Ah, l’amour.

On démarre avec Sasha, au bord de la crise de nerfs. Traumatisée par la mort de son frère et de son mec, elle ne comprend pas très bien pourquoi cette conne d’Olivia lui parle de prosciutto.

Olivia, Sasha n’a pas le temps pour tes conneries.

« Sure Olivia » is the new « Bye Felicia »

Sasha souffre clairement de stress post-traumatique. Du coup, elle s’entraîne au tir en dégommant des photos de familles heureuses.

#ApocalypseTherapy

Pendant ce temps-là, Rick, Carol et Daryl font un meeting secret dans les bois.

Ils veulent trouver un moyen de récupérer leurs armes. Enfin un peu de bon sens.

La collection de gilets mamie de Carol continue de nous impressionner.

Et les têtes de W sont de retour !!!!

~mystère~

Pendant une bonne partie de l’épisode, Deanna, en bonne politicienne, fait des discours chiants.

Franchement on a compris vous êtes maléfiques et vous adorez le prosciutto c’est bon.

Et puis c’est moi ou Deanna a vraiment une tête à claques ?

Elle a toujours l’air d’être en train de sentir un pet.

C.Q.F.D.

De leur côté, Aaron et Daryl se font une petite excursion Brokeback Mountain.

(Aaron c’est Jake Gyllenhaal et Daryl c’est Heath Ledger)

Aaron explique à Daryl qu’il veut apprivoiser un cheval sauvage, qu’il a surnommé Buttons.

Bien-sûr, ceci est une ~métaphore~ : l’animal sauvage qu’Aaron veut vraiment dompter, c’est Daryl.

Malheureusement, Buttons se fait manger.

🙁

Traduction : comme le cheval, Daryl doit choisir entre la domestication et la mort.

Plus tard, Deanna invite tout le monde à une mégaboum de bienvenue.

Je voudrais pas dire mais pour des survivants de l’apocalypse enfermés dans la même ville depuis 2 ans, leur stock de gobelets en plastique est assez impressionnant.

Lara Croft et Barberousse sont ravis de se retrouver en tenue de ville.

Carol continue son défilé Mamie Gateau Automne/Hiver 2015.

Ah, et Julian des Frères Scott est là.

On découvre enfin le visage du mari de Jessie, qui a l’air faussement sympa (comme tout le monde dans cette ville de tarés).

Il a aussi l’air d’être un peu autoritaire avec Jessie (remarquez comme il l’envoie chier à la fin de leur conversation avec Rick).

~mystère~

À fond dans sa mission séduction, Jessie fait les yeux de biche à Rick.

Noooooooon.

Et ça fonctionne : Rick l’embrasse sur la joue (hein ??).

Conclusion : pour gagner le cœur d’un homme, offrez-lui du PQ.

Enfin, comme d’habitude, Carol la badass bitch nous offre la meilleure scène de l’épisode.

Et sa scène la plus incroyable et la plus glaçante depuis la fois où elle avait tué de sang froid la petite Lizzie.

En gros, Carol nous fait une Heisenberg.

Alors que le fils de Jessie la surprend en train de voler des flingues, elle lui explique texto que s’il cafte, il se retrouvera attaché à un arbre dans la forêt et que personne ne l’entendra crier jusqu’à ce que les monstres viennent le manger. SYMPA.

Mesdames et messieurs, Mamie Carol, brûleuse de gens, tueuse d’enfants, ogresse. <3

S’il ne devait en rester qu’un à la fin, ce sera clairement elle.

Oui, car à la fin de l’épisode, Daryl est en mode peace and love, Rick se verrait bien manger du prosciutto avec Jessie et Michonne raccroche son sabre.

Ils sont beaux, les guerriers de l’apocalypse.

Seule Carol reste à fond dans sa mission destruction.

On te comprend, Carol.

Questions et observations :

– Pour ceux qui l’auraient raté, on peut lire « Morgan » sur un panneau à la fin de l’épisode… Sans doute un signe que Morgan va bientôt arriver.

– Est-ce que Rick comptait vraiment descendre le mari de Jessie en pleine rue ? Rick, tu as des problèmes, tu veux qu’on en parle ?

– Qui veut que Daryl et Aaron se mettent ensemble et parcourent la campagne à dos de cheval zombie ? #passionfanfiction #DarylandAaron

– J’espère vraiment qu’il y a un psychiatre à Alexandria, parce que le fils de Jessie va en avoir besoin.

– #SauvezLaFrangeDeDaryl.

Oui, l’heure est grave : je pense que la frange de Daryl mérite une intervention.

Sérieusement Daryl, même Dakota Johnson a pitié de toi.

Et surtout, adieu Buttons, ô esprit libre et indompté. On aurait beaucoup aimé que tu te transformes en zombie et que tu manges Deanna.

À la semaine prochaine !

Épisode 1

Épisode 2

Épisode 3

Épisode 4

Épisode 5

Épisode 6

Épisode 7

Épisode 8

Épisode 9

Épisode 10

Épisode 11

Épisode 12

You may also like...