La vraie signification des paroles de la «Macarena» risque de troubler les enfants des années 90

Pendant l’été 96, personne ne pouvait échapper à la Macarena, chanson enivrante du duo ~dance-pop~ Los del Rio.

À ce jour encore un indispensable de toute bonne soirée.

La chanson était entraînante. La chorégraphie (DE MIA FRYE!!!) était carrément contagieuse. Mais avez-vous vraiment prêté attention aux paroles?

Non? Accrochez-vous, ça vaut le détour.

Ça commence dès le premier couplet: «They all want me, they can’t have me, so they all come and dance beside me. Move with me, jam with me, and if you’re good I’ll take you home with me.»

Macarena est en fait une sirène, qui quand elle est de sortie, attire les hommes pour qu’ils viennent danser avec elle. S’ils lui conviennent, elle pourrait même leur faire l’honneur de les ramener jusqu’à chez elle. Jusque là, tout va bien, non?

Mais les choses deviennent un peu plus crues dans le second couplet: «Now don’t you worry about my boyfriend, the boy whose name is Vittorino. I don’t want him, couldn’t stand him. He was no good so I…»

… puis la chanteuse se met à rire d’un rire sinistre et terrifiant. La suite, personne ne la connaît. (DU SEXE???!!! DE L’INFIDÉLITÉ???!!!) En tout cas, on sait désormais que Macarena a un copain et qu’elle ne se cache pas pour aller voir à droite à gauche.

Puis à la fin du second couplet, tout devient beaucoup plus clair: «Now, come on, what was I supposed to do? He was out of town, and his two friends were soooo fine…»

Attendez… DEUX MECS?! EN MÊME TEMPS?!

Donc pour résumer, la chanson sur laquelle vous dansiez ENFANT raconte l’histoire d’une femme qui attend que son copain se barre pour pouvoir se taper ses deux meilleurs potes en même temps.

20 ans après, tout vous est enfin expliqué. De rien.

Voici la chanson complète, au cas où:

Voir cette vidéo sur YouTube

You may also like...