13 fois où Bernard de la Villardière a été un journaliste de l’extrême

Bernard de la Villardière est un peu au journalisme de terrain ce que Chuck Norris est à la police du Texas ou ce que BHL est à l’engagement politique.

Un Tumblr, «Bernard, French journalist», rend hommage à cet aventurier intrépide à qui rien ne fait peur.

Passage en revue de quelques moments où Bernard a repoussé les limites de la profession.

1.
Quand il a fait cette entrée en toute simplicité.

2.
Quand il s’est détendu au boulot pour éviter le burn out.

3.
Quand il a refusé de mettre une étiquette sur sa sexualité.

4.
Quand il a prouvé son groove de folie.

5.
Quand il a été un Dieu des alpages.

6.

7.

8.
Quand il a fait un usage discret de son swag auprès de la gent féminine.

9.
Quand il a montré à un groupe de lycéens c’est qui le patron.

10.
Quand Ryan Gosling lui a pompé son style.

11.
Quand sa mèche en titane a été à l’épreuve de ce casque de chantier.

12.
Quand il a été membre honoraire du casting d’Alerte à Malibu.

13.
Quand il a mesuré le pénis d’un requin.

Parce qu’il faut bien que quelqu’un le fasse et que Bernard n’a pas peur de mettre les mains dans le cambouis.

De même que Gotham City a Batman, l’ONU a Bernard.

Il ressemble à un Minion bleu. Trop chou.

Suivez-nous sur Facebook et Twitter:

Suivre @BuzzFeedFrance

You may also like...